Suite à certaines demandes, j’ai décidé de rédiger ce tutoriel afin de permettre à tous ceux qui n’osent pas installer directement une distribution Linux sur leur poste, soit par appréhension, soit parce qu’ils n’y sont pas autorisés.

Afin de tester sans risque l’installation d’une distribution Linux et ensuite son utilisation, l’idéal est de créer une machine virtuelle. Nous allons voir ici comment créer cette machine virtuelle à l’aide de VirtualBox et y installer une distribution Linux, ici Ubuntu que je conseille aux débutants comme aux autres.

Récupération et installation de VirtualBox:

Lien vers la page de téléchargement de VirtualBox (VirtualBox est gratuit), cliquez ici

Si vous êtes sous Windows,

Sélectionner la version du programme pour Windows

Une fois cet exécutable récupéré, il suffit de cliquer dessus pour lancer l’installation de VirtualBox. Dans la plupart des cas, les réglages par défaut suffisent, cliquez donc sur suivant jusqu’à la fin de l’installation.

Si vous êtes sous Linux, installer simplement le paquet Virtualbox-ose via votre gestionnaire de paquet habituel.

Et voilà, VirtualBox est installé. Nous allons pouvoir commencer à créer notre machine virtuelle.

Création d’une machine virtuelle:

Les manipulations sur Linux et Windows sont pratiquement les mêmes, aussi je vais plutôt détailler la manipulation pour un Windows puisque ce tutoriel est avant tout à destination de ce système d’exploitation.

Lancer VirtualBox (accessible dans le menu Démarrer)

Nous allons créer une nouvelle machine en cliquant sur Nouveau

Écran principal VirtualBox

Un assistant se lance, cliquez sur suivant

L’écran suivant vous demande le nom à donner à cete machine virtuelle et demande le type de système d’exploitation afin de faciliter le reste de la configuration. Une fois rempli, cliquez sur suivant

Sélection du système - Virtualbox

L’écran suivant vous indique une valeur par défaut pour la mémoire vive à utiliser. Si vous ne savez pas ce qu’est la mémoire vive, laissez les réglages par défaut.

Taille mémoire vive - VirtualBox

Vient ensuite la création d’un disque dur virtuel afin d’accueillir le futur système d’exploitation. Une valeur vous est recommandée, si vous disposez de suffisamment d’espace sur votre disque dur, vous pouvez mettre cette valeur. Sinon, pour les distributions Linux récente, comptez environ 5Go d’espace nécessaire avec l’installation complète.

Choisir de préference une image disque à taille dynamique afin d’économiser de la place sur votre disque dur physique.

Image disque dynamique - VirtualBox

Choisir la taille souhaitée

Taille du disque dur virtuel - VirtualBox

Valider la création du disque virtuel

Vous arrivez ensuite sur un récapitulatif qu’il suffit de valider par « Terminer ».

Votre machine virtuelle est à présent crée et prête à recevoir son système d’exploitation.

Installation du système d’exploitation sur la machine virtuelle:

Avant de procéder à l’installation du système d’exploitation, sous quelle forme avez-vous votre distribution Linux ?

Un CD, une disquette ou une image ISO, pas de problème, voyons comment dire à VirtualBox d’utiliser ces données:

Sélection de la source d'installation - VirtualBox

Cliquez sur « Disque optique »

Sélection de la source - VirtualBox

Cochez l’option correspondante et le cas échéant, sélectionner votre image iso.

Lancer la machine virtuelle - VirtualBox

Nous pouvons maintenant procéder à l’installation du système. Pour ce, il faut Lancer la machine virtuelle.

S’il s’agit d’une installation d’Ubuntu, suivez simplement les indications présentés à l’écran d’installation.

Une fois au niveau du partitionnement du disque dur, vous pouvez le laisser effectuer un partitionnement automatique et valider.

Cela n’affectera en rien votre disque dur physique.

Une fois les différentes étapes validées, l’installation va se terminer toute seule sans nécessiter votre attention.

L’installation sera terminée lorsque le système vous demandera de redémarrer. Pensez bien alors à redémarrer la machine virtuelle et non la machine physique.

Au démarrage suivant, vous pouvez vous connecter via les informations de connexion que vous avez saisi lors de l’installation.

Votre système est à présent installé et prêt à l’emploi, il ne vous reste plus qu’à le tester afin de vous convaincre de passer définitivement sous Linux !!!


Si ce tuto ne vous suffit pas, voici d’autres ressources intéressantes sur le sujet:

VirtualBox sur le site du zéro