Archive pour catégorie Astuces

Allumer / éteindre l’écran de votre PC sous Ubuntu à distance avec votre smartphone

Allumer / éteindre votre écran depuis un smartphonePour allumer ou éteindre votre écran de PC à distance et notamment depuis votre smartphone, nous allons utiliser des commandes liées à DPMS et ssh. (Le PC utilisé est équipé d’Ubuntu 11.10 avec OpenSSH)

  • Plusieurs commandes possibles,notamment xset et vbetool.
  xset dpms force on ' Force le rétroéclairage de l'écran.
  xset dpms force standby ' Force l'arrêt du rétroéclairage de l'écran.
  sudo vbetool dpms on ' Force l'activation du rétroéclairage (fonctionne également via SSH)
  sudo vbetool dpms standby ' Force la désactivation du rétroéclairage (fonctionne également via SSH)
  • Si vbetool n’est pas installé sur votre poste (par défaut sur Ubuntu il ne l’est pas), utilisez simplement la commande suivante:
  sudo apt-get update && sudo apt-get install vbetool
  • Il est possible d’autoriser l’utilisation de sudo sans mot de passe pour cette commande en ajouter la ligne suivante au fichier /etc/sudoers:
Installez Connect Bot depuis l'Android Market
ConnectBot
  %admin ALL=(root) NOPASSWD:/usr/sbin/vbetool
  • Pour simplifier l’utilisation de ces commandes, ajoutez les alias suivants à votre fichier ~/.bash_aliases (après l’avoir activé si nécessaire dans ~/.bashrc):
  alias off='sudo vbetool dpms standby'
  alias on='sudo vbetool dpms on'
  • Afin de pouvoir utiliser ces commandes depuis notre smartphone Android, il nous faut y ajouter un client SSH.

Le client SSH gratuit ConnectBoT fera l’affaire, vous pouvez le retrouver ici ou utiliser le QR code correspondant à droite, il suffira ensuite de se connecter puis de lancer la commande on ou off pour allumer ou éteindre l’écran. Cela fonctionne avec tout type de smartphone ou depuis un PC client pour peu que celui-ci dispose d’un client SSH et que votre serveur SSH soit accessible.

Sources:

https://market.android.com/details?id=org.connectbot&hl=en

http://createqrcode.appspot.com/

Étiquettes: , , , , ,

Ubuntu 11.10 et Unity, problème d’association de fichier

Problème d'association de fichier PDF ???En ouverture de ce billet, je vous souhaites à toutes et à tous mes Meilleurs Voeux, une Bonne (dernière ??) Année 2012 et une Excellente Santé. Continuez à venir nombreux visiter ce blog et y retrouver toutes sortes d’astuces.

Aujourd’hui, un petit problème pas bien gênant mais qui fait perdre du temps inutilement.

Depuis la migration de mon poste sous Ubuntu 11.10 avec l’interface Unity, j’ai vu apparaître des incohérences dans la gestion des associations de fichier.

Le problème se limitant à l’ouverture des fichiers depuis mon navigateur (au départ Firefox puis Chromium) qui au lieu de m’ouvrir le fichier concernait m’ouvrait systèmatiquement mon navigateur de fichier (Nautilus) à l’emplacement du fichier.

L’ouverture du fichier en lui-même se faisait tout à fait normalement et dans la bonne application en exécutant le fichier depuis Nautilus. J’ai donc pensé au départ qu’il s’agissait d’un problème de configuration de Firefox mais il n’en est rien.

Pour résoudre le problème, il suffit de supprimer le fichier « ~/.local/share/applications/mimeapps.list » via la commande suivante:

rm ~/.local/share/applications/mimeapps.list

Cela permet de résoudre les problèmes d’association de fichiers lorsqu’ils sont lancés notamment à l’aide de la commande xdg-open par une autre application du système.

Ainsi après suppression du fichier, l’ouverture d’un document pdf (par exemple) depuis chromium ou firefox ouvre directement celui-ci dans le lecteur pdf approprié et non plus Nautilus à l’emplacement du fichier.

Source: Forum Ubuntu-fr

Étiquettes: , , , , , , ,

Thunderbird, éliminer les doublons

Lors de la récupération de messages sur un compte POP, il arrive de temps en temps des déconnexions. À ce moment là, il est possible que Thunderbird récupère à nouveau l’ensemble des messages.

Heureusement, il est possible d’éliminer ces doublons facilement.

Pour éliminer les doublons à la réception, il suffit de modifier un paramètre de Thunderbird:

Il suffit d’aller dans les options de Thunderbird (Édition => Préférences (sous Linux) et Outils -> Options (sous Windows)).
Cliquez ensuite sur l’icone “Avancé” puis sur le bouton “Éditeur de configuration” dans l’onglet “Général“.

editer - preferences

Vous aurez alors accès a toute une liste d’options (similaire au about:config de Firefox).
Cherchez celle qui se nomme mail.server.default.dup_action (en le tapant dans le filtre).

Faites un clique droit sur cette clé et changez la valeur en mettant le chiffre :

0 si vous voulez charger les e-mails en double comme d’habitude (valeur par défaut)
1 si vous voulez supprimer automatiquement (et directement) les e-mails en double dès qu’ils ont été réceptionnés.
2 si vous voulez mettre les e-mails en double à la corbeille
3 si vous voulez marquer les e-mails en double comme “Déjà lu”

Dans le cas ou vous auriez déjà de nombreux e-mails dupliqués dans votre boite mail, il existe une extension pour Thunderbird très simple d’utilisation:

Aller sur le site de l’extension, la télécharger et l’installer sous Thunderbird.

Une fois installée, il vous suffit d’utiliser le clic droit sur le répertoire souhaité puis cliquer sur « Suppression des messages dupliqués ».

Source de cet article: http://www.commentcamarche.net/forum/affich-4085763-thunderbird-enlver-doublon

Étiquettes: , ,

Ajouter un message textuel sur une série d’image

En utilisant ImageMagick, voici un petit script permettant de traiter un ensemble de photos avant leur utilisation sur un site web:

Vous pouvez installer ImageMagick via vos dépots habituel sur les différentes version de Gnu/Linux. Pour les utilisateurs sous Windows, une version est également disponible.

Il vous faudra en revanche adapter ce script puisque celui-ci étant écrit en BASH, il n’est utilisable directement sous Windows.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
#! /bin/bash
# Ajout copyright (dans un nouveau répertoire) + création d'une copie des photos en 1024x683
if [ "${1}" ] && [ "${2}" ] ; then
  mkdir ${1}/1280;
  mkdir ${1}/1024;
  for i in $( ls ${1} | grep  JPG ); do
    convert -size 1280x853 -quality 100 -strip -interlace line xc:none -matte -pointsize 14 -draw "text 920,800 '${2}'" miff:- | composite -tile - ${1}/$i ${1}/1280/$i;
    convert ${1}/1280/$i -resize 1024x683 ${1}/1024/$i;
  done
else
  echo "usage:<${0}> <path/to/original/images> <texte_a_ajouter>"
fi

Ce petit script permet l’ajout d’un même texte sur toutes les images d’un répertoire (ici la taille originale est 1280×853, vous devez bien entendu adapter ce paramètres en fonction de la taille de vos images).

Une fois ce tag ajouté, il crée également une copie de ces images dans une plus faible résolution (ici 1024×683), celles-ci seront utilisées sur Internet pour un affichage dans une galerie par exemple, tandis que les images au format original ne seront affichées que si le visiteur souhaite une meilleure résolution. Cela évite que les visiteurs s’enfuient en attendant un temps de chargement trop long. De même, le dés-entrelacement (-interlace line) effectué permet à l’image de s’afficher progressivement évitant ainsi pour le visiteur une attente sans savoir si l’image se charge ou non.

Étiquettes: , , ,

Les alias bash

Un élément très pratique sous Gnu/Linux, ce sont les alias. Il s’agit de raccourcis personnalisés utilisés pour exécuter une ou plusieurs commandes.

Il est possible de définir un alias temporaire en utilisant la commande alias dans un terminal:

Ex: Créer un alias pour effectuer la mise à jour de votre distribution (base debian)

alias maj='sudo apt-get update && sudo apt-get upgrade'

Il suffit ensuite de taper maj dans votre terminal pour effectuer la mise à jour. Cependant, à la fermeture de ce terminal, votre alias sera perdu.

Pour conserver cet alias de façon permanente, il existe des fichiers de configuration dans votre répertoire personnel (/home/user/).

Les fichiers qui nous intéressent ici sont les fichiers ~/.bashrc et ~/.bash_aliases. Pour chaque utilisateur il est possible de définir des fichiers .bashrc et .bash_aliases différents puisque ceux-ci se trouvent à la racine du répertoire de chaque utilisateurs et sont rechargés à chaque ouverture de sessions.

Dans le fichier .bashrc, nous allons simplement dé-commenter certaines lignes afin de permettre l’utilisation du fichier .bash_aliases:

if [ -f ~/.bash_aliases ]; then
. ~/.bash_aliases
fi

Si le fichier ~/.bash_aliases n’existe pas, nous allons le créer et y ajouter les alias que nous voulons de façon permanente:

Ex: Réglage de l’encodage pour les TTY, mise à jour, lancement de vlc avec un fichier de config de chaines TV:

alias ttyfont='setfont /usr/share/consolefonts/Lat15-VGA8.psf.gz'

alias maj='sudo apt-get update && sudo apt-get upgrade'

alias tv='vlc ~/.vlc/chaines.conf'

Il ne vous reste plus qu’à enregistrer le fichier et à recharger votre shell en tapant la commande:

. .bashrc

Le double . n’est pas une erreur de frappe.

Maintenant, à vous de créer vos propres alias. Si vous en avez d’intéressants à proposer, soumettez les en commentaire, s’il y en a suffisamment, je les compilerai afin de proposer un fichier d’alias utile à tous.

Étiquettes: , , ,

Débit de votre connexion ADSL Orange réduit sans raison (DLM)

À tous ceux qui aurait vu leur débit divisé par 2 sans raison apparente chez Orange, il faut savoir qu’il existe chez ce fournisseur d’accès un système automatisé baptisé DLM (Dynamic Line Management) qui réduit automatiquement le débit des connexions jusqu’à obtenir une stabilité suffisante de la ligne plutôt que d’envoyer des techniciens afin de vérifier les sources du problème. Ainsi, de nombreuses lignes ADSL se retrouvent bridées suite à des bugs de ce système qui n’essait même pas de réhausser le débit une fois les lignes bridées.

De plus, lors de la mise en place de ce bridage, le client n’est à aucun moment averti de celui-ci ni même de problèmes détéctés sur sa ligne.

Dans mon cas, des travaux réalisés pour l’enterrement des lignes téléphoniques ont provoqués des perturbations sur la ligne ce qui a activé le DLM. Il faut savoir que si l’on demande simplement à ce que ce système soit désactivé sans être mis sur la blacklist, celui-ci pourrait à nouveau brider votre ligne à la prochaine perturbation.

Pour être tranquille, je vous conseille donc de demander votre inscription sur la blacklist de ce DLM via le formulaire fourni par Orange à l’adresse ci-dessous. (si bridage de votre ligne actif, compter 3 à 5 jours pour retrouver un débit optimal)

http://assistance.orange.fr/contact_dlm.php

Plus d’informations sur le système DLM ici.

Étiquettes: , , , , ,

Créer un fichier PDF à partir de plusieurs documents

Français:

Parfois on a plusieurs fichiers pdf individuels que l’on veut mettre dans un seul, pour cela on peut se servir de Ghostscript.

Voici un script Bash qui nous permet de fusionner des pdf’s passés comme paramètres.

Español:

A veces se tienen varios archivos pdf individuales que deseamos meter en uno solo, para ello podemos servirnos de Ghostscript.

En seguida un script Bash que nos permite fusionar pdf’s pasados como parametros.

Code du script / Código script:

#!/bin/bash
out=mypdf.pdf;
gs -dNOPAUSE -sDEVICE=pdfwrite -sOUTPUTFILE=$out -dBATCH $@;

Étiquettes: , , ,

Rédiger des documents en LaTeX via son navigateur

Bonjour à tous,

Lorsque l’on prend l’habitude de rédiger des documents en LaTeX, on ne peut plus s’en passer, notamment pour des livres ou des rapports, cependant il arrive que nous n’ayons pas tous les outils nécessaires à notre disposition, je veux bien entendu parler d’un compilateur LaTeX, celui la même qui nous permet d’obtenir nos documents.

Aujourd’hui je vous propose un site très pratique puisqu’il permet de rédiger des documents en LaTeX sans installer quoi que ce soit sur votre poste. Cela vous permet d’accéder à vos documents depuis n’importe où via votre navigateur et surtout de compiler ces documents à tout moment très facilement.

http://docs.latexlab.org/

Ce site utilise le système de connexion de google et permet de rediger et de compiler des documents en latex et de les sauvegarder dans googledocs. Une fois votre fichier LaTeX prêt, il ne vous reste qu’à le compiler et récupérer votre document au format PDF.

Voici l’interface avec un exemple:


Et voici le rendu après compilation et export en PDF:

Le tout étant ensuite disponible via Google Docs, il vous faudra néanmoins retourner sur ce site pour réutiliser les diverses fonctionnalités proposées telles que la compilation et l’export en PDF.

Maj: Possibilité d’installer latexlab sur un serveur personnel:

Après contact avec Bobby Soares, l’initiateur de ce projet, l’installation de latexlabs sur un serveur dédié est possible, l’environnement LaTeX est séparé et peut donc être installé n’importe où. En revanche, pour le moment GoogleDocs est requis pour la gestion des fichiers.

Voici le message original:

LaTeX Lab is built to target the AppEngine. This means that you can host LaTeX Lab on a dedicated or private environment, but it would need to exist somewhere on the AppEngine.

In LaTeX Lab the LaTeX environment is completely separate and can be hosted anywhere.

Currently Google Docs is required, though other solutions might be supported in the future – if you have a specific one in mind feel free to submit it as a project request on the project site and we’ll take a look.

I’m not aware of other web based LaTeX editors that can be hosted in this way.

Thanks
Bobby

En ce qui concerne l’installation de cette application sur un serveur dédié, je vous renvoi vers l’équipe en charge de ce projet, ils sauront bien mieux que moi vous expliquer les démarches.

Étiquettes: , , , , ,

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin