Archive pour catégorie Planet-Libre

Gestion des tâches sous Linux

Sous Linux, que l’on administre un réseau ou que l’on n’ait qu’un pc, il peut être bien pratique de connaître les différentes façons de programmer des tâches. Une tâche pouvant être une série de commande. Il existe ainsi 2 outils principaux:

  • AT

La commande at permet de programmer une tâche ponctuelle, non-répétitive.

Elle fonctionne de la manière suivante:

at heure-d’exécution

> commande1

> commande2

> CTRL+D (pour quitter l’édition et lancer la tâche).

Il est également possible de lui faire exécuter une liste de commande en les plaçant dans un fichier texte via cette syntaxe:

at heure-d’exécution < /emplacement/du/fichier/de/tâches

  • CRONTAB

Une autre solution pour la gestion des tâches, notamment lorsqu’il s’agit de mettre en place des tâches répétitives, est l’utilisation de crontab.

Afin d’ajouter, une tâche, il faut éditer le crontab:

crontab -e

Cela permet d’ajouter des tâches en tant qu’utilisateur connecté. Pour ajouter des tâches à l’utilisateur root, ne pas oublier la commande sudo devant.

Il suffit ensuite d’ajouter une ligne correspondant à la syntaxe indiquée, soit:

minute heure jour-du-mois mois jour-de-la-semaine commande

exemple:

0,20,40 * 1 * * /usr/bin/firefox http://www.libre-astux.info

Cette tâche lancera donc firefox à l’adresse de ce blog toutes les 20 minutes le 1er jour de chaque mois.

Ne vous amusez pas à placer ceci dans votre crontab car je ne suis pas sûr que vous apprécierez de voir ce blog se rouvrir toutes les 20 minutes ! ;)

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter la documentation d’ubuntu ici.

Pour ceux qui ne se sentiraient pas à l’aise avec la ligne de commande, il existe des utilitaires graphiques qui permettent de simplifier cette tâche.

L’un d’entre eux est gnome-schedule. Voir la documentation correspondante sur ubuntu.fr.

Étiquettes: , , ,

Installer une imprimante partagée sur Linux et Windows

Il arrive de plus en plus souvent d’avoir chez soi une imprimante installée sur un PC sous un système Linux et de vouloir rendre cette imprimante accessible directement depuis les autres postes du réseau, que ces machines soient sous Linux ou Windows.

Voici donc la marche à suivre dans ces deux cas de figure pour installer l’imprimante sur les autres postes sans utiliser Samba.

Au niveau du serveur:

L‘imprimante doit être activée et partagée. Elle doit être accessible depuis cups.

On peut le vérifier via un navigateur web à l’adresse

http://localhost:631/

Dans l’onglet imprimante, nous pouvons voir les caractéristiques des différentes imprimantes installées.

Au niveau des postes clients:

Sous Linux:

Ouvrir le gestionnaire d’imprimante

Ajouter une imprimante

-> Imprimante réseau

-> Imprimante IPP

Mettre l’adresse IP du serveur sur lequel est branché l’imprimante

Cliquer sur détecter la file d’attente

Séléctionner votre imprimante

Puis terminer l’installation

Votre imprimante est à présent installée.

Si vous ne pouvez ajouter une nouvelle imprimante, vérifier que cups soit bien actif, sinon l’installer ou le relancer

Sous Windows:

Sous Windows la manipulation est légèrement plus complexe puisque l’on ne peut saisir directement une adresse IP comme serveur d’impression.

Il faut donc éditer le fichier hosts de Windows et y faire figurer notre serveur d’impression:

edit c:/windows/system32/drivers/etc/hosts

-> 192.168.0.200 printserv

Il faut ensuite ajouter une nouvelle imprimante via le panneau de configuration.

Choisir imprimante réseau puis saisir l’url de l’imprimante

-> http://printserv:631/printers/Nom-de-l’imprimante

Le nom de l’imprimante est visible sous cups sur le serveur d’impression.

Une fois cette imprimante sélectionnée, il faut choisir le pilote:

Generique -> MS publisher color printer

Et voici une imprimante réseau installée sur un poste Linux et accessible sur les différents postes du réseau.

Étiquettes: , , , , , ,

Envoyer son écran à quelqu’un

Lorsque l’on souhaite montrer quelque chose où donner le contrôle de son PC à quelqu’un ne serait-ce que pour effectuer une quelconque opération, il n’est pas forcément souhaitable que cette personne puisse prendre le contrôle nimporte quand. De même, pour la personne qui doit prendre le contrôle d’un poste, les règles de parefeux peuvent entrer en conflit avec cette action et l’en empêcher.

La solution, c’est de permettre à la personne distante de prendre le contrôle en lui envoyant son écran avec x11vnc. Ainsi aucun problème de parefeu et pas de perte de temps à rechercher quel est l’adresse de ce poste.

Sur le poste de l’utilisateur: (envoyer l’écran)(sous Linux seulement)

x11vnc -connect hostname_accessible_depuis_internet_ou_IP

exemple:

x11vnc -connect help.libre-astux.info

Sur le poste de l’intervenant: (afficher l’écran)(installer xvnc4viewer)

vncviewer -listen

Étiquettes: , ,

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin